FESTIVAL 2017
EMBAR(O)QUEMENT immédiat !
Hémiolia



Amis ou ennemis ?
Guénin et Gossec : deux violonistes natifs du Hainaut dans la tourmente révolutionnaire


Ensemble Hemiolia
Patrizio Germone > violon
Bérengère Maillard > violon
Claire Lamquet > violoncelle et direction

 

 

Ce concert permettra de découvrir la musique de deux musiciens hennuyers, merveilleusement servie par un jeune ensemble en trio dont les recherches rendent vie au patrimoine musical régional. Tout l’esprit « Harmonia Sacra » de notre festival ! A découvrir !
 

 

Nés tous deux dans la région du Hainaut, actuellement partagée entre Belgique et France, ces deux musiciens étudièrent à Maubeuge avant d’aller chercher la gloire à Paris, foyer musical cosmopolite au XVIIIème siècle. Guénin fut élève de Gossec, de dix ans son aîné. Tous deux se retrouvèrent dans divers orchestres privés, dont celui du château de Chantilly, au service du Prince de Bourbon-Condé.

 

Francs-maçons tous les deux, ils furent à l’origine de la création du Conservatoire de Paris. L’un, Gossec, adhéra aux idéaux révolutionnaires, servit Napoléon, mais ne put maintenir ses fonctions à la restauration de la royauté en 1815. L’autre, Guénin, royaliste convaincu et anti-bonapartiste, fut démis de sa charge de professeur au Conservatoire dès 1802. Il se mit alors au service du roi Charles IV d’Espagne, exilé à Marseille, avant de revenir à Paris au service des rois bourbons.

 

Gossec et Guénin étaient certainement amis. Le sont-ils restés ? Tous deux ont été influencés par le même style musical, celui de Mannheim. En quoi leurs parcours idéologiques opposés ont-ils pu modifier leur inspiration musicale ?


 

Programme :

 

Œuvres pour 2 violons et violoncelle de
Marie-Alexandre Guénin (1744-1835)
François-Joseph Gossec (1734-1829)
 

 

Aubry-du-Hainaut > Eglise

Dimanche 15 mai 2011 > 11h
Clés d’écoute à 10h30
 




mentions légales    |    crédits    |    conception keeo.fr
Copyright © Harmonia Sacra. Tous droits réservés