FESTIVAL 2017
EMBAR(O)QUEMENT immédiat !
154 S



Le naufrage d'Ulysse
Odyssée musicale au coeur de la cantate française du XVIIIe siècle


Ensemble L’Oxymore
Nicolas Flodrops  >  direction

 

Julie Hassler  >  dessus

 

Géraldine Roux >  violon
Nicolas Flodrops  >  flûte traversière
Mathilde Vieillard-Baron  >  viole de gambe
Rémi Cassaigne  >  théorbe
Thomas Yvard  >  clavecin

 


Le naufrage d’Ulysse


Après la guerre de Troie, Ulysse, qui a irrité Neptune, est contraint d'errer sur les mers pendant vingt années avant de rejoindre sa patrie et sa femme : tel est le sujet de l'Odyssée d'Homère. Ce long voyage marqué par l’épisode des sirènes ou celui du cyclope Polyphème a inspiré les compositeurs baroques, de Monteverdi à Telemann, à une époque où l'Antiquité et la mythologie gréco-romaine étaient des sujets de premier ordre.


Tout droit venue d'Italie, la cantate arrive en France à la fin du XVIIème siècle et connaît un essor rapide. Ce genre nouveau, mini-opéra où l’argument est évoqué avec finesse, s'inspire naturellement des péripéties du "plus sage des grecs".


C'est ainsi que le compositeur Thomas-Louis Bourgeois met l'épisode des Sirènes en musique dans son premier livre de cantates en 1708, que Jean-Baptiste Morin nous conte la rencontre d'Ulysse et de Calipso dans le Naufrage d'Ulisse (1712), ou qu'Elisabeth Jacquet de la Guerre peint le courroux de Neptune dans le Sommeil d'Ulisse vers 1715.


Ces cantates où la voix est accompagnée par une simphonie (le violon & la flûte traversière à une clef) et la basse continue (viole, théorbe & clavecin) sont des oeuvres dans lesquelles figurent des pièces descriptives typiques de la musique française telles les tempêtes ou sommeils alternant avec les récits et les airs en forme de gavotte, menuet ou passacaille qui font l'élégance de cette musique au tournant des XVIIème et XVIIIème siècles.
 

Un beau programme de musique française du début du XVIIIe siècle qui fera découvrir au public un genre essentiel à l’époque — la cantate, œuvre à voix soliste avec symphonie instrumentale et basse continue — à travers l’histoire fascinante d’Ulysse.
 

 

Programme :

 

Les Sirènes de Thomas Louis Bourgeois (1708)
cantate pour voix de dessus, violon, flûte et basse continue

 

Le naufrage d’Ulysse de Jean-Baptiste Morin (1712)
cantate pour dessus, simphonie et basse continue

 

Sonate III en Ré majeur de Elisabeth Jacquet de La Guerre
(manuscrit De Brossard)
trio pour flûte, violon et basse continue

 

Le sommeil d’Ulysse de Elisabeth Jacquet de La Guerre (1715)
cantate pour dessus, simphonie et basse continue

 

Agenda :

  

Maing > Eglise st Géry


Dimanche 9 mai 2010

16h > Clés d’écoute par N. Flodrops
16h30 > Concert

12€ / 8€ / 0€



mentions légales    |    crédits    |    conception keeo.fr
Copyright © Harmonia Sacra. Tous droits réservés