SGANARELLE ou Le Cocu imaginaire

de Molière (1660)

« Vous apprendrez, Maroufle, à rire à nos dépens / Et sans aucun respect faire cocus les gens. » Ah ! pauvre Sganarelle ! À trop craindre d’être trompé, on se trompe souvent soi-même. Ce cocu imaginaire se trouve empêtré dans un quiproquo qui risque bien de compromettre son ménage… ainsi que le tendre amour des jeunes Célie et Lélie. Sganarelle croit que sa femme a pris Lélie pour « mignon de couchette », celui-ci que Sganarelle a marié secrètement sa maîtresse, celle-ci que la femme de Sganarelle est sa rivale et cette dernière, enfin, que son mari la « cocufie » avec la belle Célie. Je gage que vous souhaitez déjà savoir comment toutes ces personnes sortiront de l’embarras. Pour l’apprendre, il vous faudra venir entendre les vers de cette pièce dans une version « historiquement informée » qui tente de se rapprocher des pratiques des années 1660.

 

 

Par la troupe de l’atelier Théâtre Molière Sorbonne

sous la direction de Georges Forestier

Direction artistique et scientifique : Mickaël Bouffard et Jean-Noël Laurenti

Assistante : Solane Michon

 

GORGIBUS, bourgeois de Paris       Antoine Gheerbrant
CELIE, sa fille     Alice Oléa
LELIE, amant de Célie     Raphaël Robert
GROS-RENE, valet de Lélie Thibaud Auzepy
SGANARELLE, bourgeois, Cocu imaginaire  Matthieu Franchin
SA FEMME Solane Michon
VILLEBREQUIN, père de Valère Thibaud Auzepy
LA SUIVANTE de Célie Céleste Gaillard
UN PARENT de Sganarelle Antoine Gheerbrant
Sganarelle

Infos pratiques

Jeudi 2 mai 2019 

Château de l'Hermitage

Route de Bonsecours

59163 CONDE-SUR-L'ESCAUT

 

20h / Tarif unique 10 €

Durée : 1h

Cocktail à 18h30

 

Soirée réservée aux adhérents de l'association, membres du Cercle des Amis d'Harmonia Sacra

Adhérez et soutenez nous !

 

bt_achetez_billets_wht